échanges et retours gratuits
Livraison gratuite dès 45€2
Échanges et retours gratuits

Kilian Moni

alpinisme
facebook instagram

Passionné par la nature et la montagne depuis toujours, Kilian ne compte plus les heures passées en falaises en haute montagne, pendu à ses piolets et crampons aux pieds dans une face nord.

À 22 ans, l'alpinisme et la cascade de glace avec son compagnon de cordée, Hubert Boixeda, sont ses sports de prédilection. Mais c'est avant tout un spéléo qui aime explorer les entrailles de la terre et les siphons en plongée souterraine.

Son ambition de partir à la découverte des cavités les plus profondes s'est transformée en envie de gravir les plus beaux sommets, les plus belles voies et les plus belles faces, empruntant des itinéraires mythiques. Kilian décide ainsi de quitter Avignon, le Sud et la chaleur pour s'installer à Grenoble et se rapprocher des montagnes pour s'épanouir dans ses pratiques. Encore étudiant en master STAPS Management du sport (tourisme et montagne), il est aussi adepte d'escalade sportive et traditionnelle, de canyoning, et de ski de randonnée.

 

LIRE LA SUITE
Kilian Moni
Kilian Moni Key Achievements
  • L'ascension de la Face Nord de l'Ailefroide, Ecrins.
  • Bivouac de 3 jours avec mon acolyte Hubert Boixeda au pied de la face Nord-Est du Mont-Blanc du Tacul pour réaliser deux goulottes d'envergures.
  • La traversée de la Meije avec un bivouac de rêve sous le sommet, Ecrins.
Kilian Moni Future Projects
  • Expédition en Amérique du Sud en préparation.
  • Cascades de glace parmi les plus belles de France.
  • Alpinisme sur des sommets mythiques des Ecrins, du Mont-Blanc et en Suisse.
Kilian Moni
Kilian Moni Kilian Moni
Entretien avec Kilian
3 mots qui te définissent en tant qu'athlète ?
Passionné. Perfectionniste. Ambitieux.
3 valeurs qui te correspondent en tant que personne ?
La persévérance, l'entraide, la responsabilité.
Pourquoi te sens-tu appartenir à la famille Cimalp ?
Chez Cimalp, on retrouve une famille de passionnés, amoureux de la montagne et des sports outdoor, que ce soit le trail, l'alpinisme ou encore le ski et la randonnée. Une famille qui souhaite rendre la montagne accessible à tous pour permettre à chacun de s'émerveiller devant la beauté de la nature. Cimalp reflète aussi des valeurs qui me sont chères comme celles de partage et de passion pour le sport et c'est à travers elles que je me sens appartenir à la famille Cimalp.
Ton meilleur et ton pire souvenir en montagne et pourquoi ?
Mon meilleur souvenir, c'est une question compliquée ! Je dirais lorsque je suis arrivé au sommet de la Face Nord de l'Ailefroide dans les Écrins avec mon compagnon de cordée, Hubert. Après avoir pris un orage la veille, dormis dans un trou à neige à presque 3000m d'altitude, nous avons gravit la face tant bien que mal par une ligne magnifique mais très fatigante avec un départ à deux heures du matin. Lorsque nous sommes arrivé au sommet de la voie, dans le brouillard et sous la neige, c'était vraiment un accomplissement pour nous... comme une délivrance! Il ne restait plus qu'à tirer des rappels dans la face Sud pour rejoindre le refuge avant la tombée de la nuit. Concernant mon pire souvenir, je crois bien que c'est lorsque j'ai dévissé après avoir tiré des rappels en fin de journée dans le massif des Ecrins. C'était pourtant une très belle cascade de glace que nous venions de faire. Mais une petite erreur d'inattention m'a faite glisser sur une pente sur plus de 80m. J'ai eu le droit à un tour en hélicoptère, un beau plâtre à la jambe gauche et à de nombreuses plaies et autres égratignures. De quoi se rappeler que la montagne peut être dangereuse...
Que t'inspirent les montagnes ?
La liberté, l'envie d'aller toujours plus haut et de gravir toutes les plus belles cimes à l'horizon. L'envie de m'évader, de m's'aventurer là où personne ne va pour en prendre pleins les yeux. Les montagnes sont mon terrain de jeux, mon lieu favori pour passer mes plus belles journées mais aussi mes plus belles nuits.
Quel est ton rapport à l'environnement et l'écologie ?
En tant qu'étudiant dans le domaine du tourisme en montagne, je baigne dans dans la transition écologique du tourisme de montagne confronté à l'impact des changements climatiques. C'est donc un aspect très important pour moi. La nature et les montagnes sont des espaces merveilleux que nous devons protéger par tous les moyens. Je me déplace tous les jours à vélo pour aller à l'université par exemple, c'est bien mieux que d'utiliser la voiture dans les bouchons ! Cette année je souhaite faire le plus de sorties en montagne à vélo: partir de chez moi en pédalant, continuer à pied puis pour grimper jusqu'aux sommets des montagnes et ainsi ne faire aucun kilomètre en voiture !
Une autre grande passion / talent que le sport ?
Les études !