échanges et retours gratuits
Livraison gratuite dès 45€
Echanges et retours gratuits

Flavie Bruyneel

TRAIL RUNNING
facebook instagram strava blog

Le parcours de Flavie est un peu atypique : elle commence par des études en fac de Médecine pour finalement se diriger vers les langues et le commerce dans le but de voyager et découvrir l’Amérique et l’Asie.

A travers ses voyages, elle se découvre une sensibilité environnementale. Elle aime prendre soin de Notre Terre, à sa façon. Passionnée de montagnes, elle décide ensuite de s'installer à proximité de Chambéry. De nature curieuse, elle passe son temps à observer, apprendre, explorer de nouveaux sujets.

Aujourd’hui professeure de Yoga, Flavie représente aussi une compagnie théâtrale basée en Savoie. Elle se voit comme un écureuil car elle tient difficilement en place ! Son âme d'aventurière la pousse vers des expériences qui sortent de l'ordinaire. Et par-dessus tout, elle aime crapahuter des heures dans la Montagne, là où la nature peut encore régner. C'est d'ailleurs ce qu'elle retrouve dans la pratique du Trail.

LIRE LA SUITE
Flavie Bruyneel
Flavie Bruyneel Key Achievements
  • La 6000d en 2019 (65km – 3500d+)
  • L'Echappée Belle en 2019 (85km – 6000d+)
  • La TDS en 2021 (145km – 9100d+).

Flavie Bruyneel Future Projects
  • La CCC : avec son nouveau coach, Christophe Maladré, elle a pour objectif de se perfectionner sur les formats 80/100km.

Flavie Bruyneel
Flavie Bruyneel Flavie Bruyneel
Entretien avec Flavie
3 mots qui te définissent en tant qu'athlète ?
Passionnée. Persévérante. Respectueuse.
3 valeurs qui te correspondent en tant que personne ?
L’authenticité, la curiosité, la détermination.
Pourquoi te sens-tu appartenir à la famille Cimalp ?
La famille CIMALP a particulièrement retenu mon attention pour toutes les valeurs qu’elle représente. Elle a une vraie volonté de mettre en avant des produits de qualité et les membres sont des passionnés. C’est une marque française qui souhaite s’investir dans des projets en lien avec la montagne et le respect de la nature. Forcément, ça me parle !
Ton meilleur et ton pire souvenir en montagne et pourquoi ?
Meilleur souvenir : mon arrivée à l’Echappée Belle (85km). C’était ma première course longue, je n’avais pas choisi la plus facile. Je venais d’arriver à Chambéry. En m’inscrivant, je ne savais pas que le Massif de Belledonne était très technique et exigeant. Après une course relativement bien menée, avec une fin un peu difficile, je me revois pleurer à la fin de la dernière descente en voyant le panneau Aiguebelle, il n’était pas loin de 23h30. Je finissais 1ère féminine mais j’étais surtout contente d’avoir accomplie cette course avec beaucoup de plaisir.
Pire souvenir : Trail du Jura (100km). Blessée, je décide quand même de prendre le départ de la course. Dans le fond, je n’en avais pas vraiment envie mais je devais la valider si je voulais espérer pouvoir faire la TDS l’année suivante. Le départ est lancé dans la nuit sous un début de neige. Il fait froid. Ça a été un calvaire à partir du 20ème km pour ne pas dire le 1er. A chaque ravito, je me disais que je ne repartirai pas mais mes proches réussiront à m’amener jusqu’au bout. A la fin du parcours, je boitais, chaque impact au sol me faisait grimacer de douleur. A l’arrivée, je m’étais promise de ne pas pleurer mais le soulagement d’en finir était trop fort. 1h après avoir terminé cette course, je ne pouvais plus poser le pied par terre.
Que t'inspirent les montagnes ?
Je les adore parce qu’elles mêlent fascination, euphorie, sentiment de liberté et en même temps craintes, appréhension, frissons. La beauté des paysages invite à l’admiration : les pics et vallées, les neiges éternelles, les torrents et cascades. C'est aussi une invitation à une certaine forme d’humilité face à ces éléments.
Quel est ton rapport à l'environnement et l'écologie ?
Depuis quelques années maintenant, je porte une attention particulière aux questions environnementales et essaye au quotidien de faire ma part de colibri (acheter davantage local, de saison, consommer moins, repenser son mode de vie…). J’ai travaillé 3 ans sur les enjeux environnementaux en lien avec les impacts des activités touristiques et j’étais très investie dans des associations à Paris. Mais je préfère désormais mettre cette énergie à titre personnel.
Une autre grande passion / talent que le sport ?
Les pouvoirs naturels du corps humain et la médecine traditionnelle.