Comment bien utiliser ses bâtons de randonnée?

Cover Comment utiliser ses bâtons

Comment bien régler vos bâtons? Comment correctement enfiler vos dragonnes? Comment utiliser vos bâtons en pente raide ou en dévers? Voici tous nos conseils pour bien utiliser vos bâtons de randonnée.

En randonnée, l’utilisation des bâtons offre de nombreux avantages. Ils permettent notamment de soulager les articulations et le dos du randonneur. Ils entraînent aussi une meilleure répartition des charges, surtout du poids du sac à dos, et permettent d’engager tous les muscles du corps, ménageant ainsi les cuisses et les jambes.
Si beaucoup de randonneurs utilisent leurs bâtons pour une meilleure stabilité et donc pour plus de sécurité, puisqu’ils limitent ainsi les risques de chute ou de glissement, les bâtons de randonnée sont aussi de très bons propulseurs. Grâce à eux vous gagnerez de l’élan et pourrez maintenir un bon rythme, pour le même effort. Mais tout cela n’est possible que si vous utilisez correctement vos bâtons, ce qui n’est pas forcément facile ou naturel, au début du moins. Pour vous aider à mieux appréhender la marche avec des bâtons, nous vous avons préparé un petit guide d’utilisation suivi d’une vidéo explicative de notre Ambassadeur Trail, Florian Olivier. 

Etape 1 : le réglage de la taille des bâtons de randonnée

Les bâtons de randonnée apportent équilibre et propulsion, mais pour pouvoir bénéficier de tous leurs avantages, il est nécessaire de bien régler leur hauteur. En randonnée, le terrain n’est pas toujours plat, il peut être en pente ou en dévers, et même jonché d’obstacles. C’est pourquoi il est nécessaire de pouvoir ajuster la longueur de vos bâtons en fonction du terrain. C’est la raison pour laquelle vous utiliserez des bâtons multibrins réglables, qu’ils soient télescopiques ou pliables.
Pour bien utiliser vos bâtons de randonnée, voilà quelques conseils à adopter pour régler leur taille en fonction des terrains.

  • Sur un terrain plat: avec des bâtons bien réglés, votre bras et votre avant-bras doivent former un angle droit de 90° au niveau du coude, (plus ou moins, tout dépend des préférences et du confort de chacun) 
  • En montée: si elle est conséquente et/ou longue vous pouvez ajuster la longueur de vos bâtons en les raccourcissant
  • En descente: si la pente est conséquente et/ou longue vous pouvez augmenter la longueur de vos bâtons en les allongeant
  • En dévers: vous avez la possibilité d’ajuster individuellement la longueur de vos bâtons, par exemple de ne raccourcir que le bâton qui se trouve sur le côté en montée

Si vous ne voulez pas passer votre temps à régler la longueur de vos bâtons, vous n’aurez pas toujours un parfait angle droit de 90° mais ce n’est pas bien grave. C’est quelque chose que vous apprendrez à gérer en pratiquant, vous le sentirez et ajusterez votre prise ou vos bâtons en conséquence. 

Florian Olivier, Pilat, Massif Central

Etape 2 : enfiler les dragonnes de ses bâtons de randonnée

Les poignées des bâtons de randonnée sont équipées de sangles réglables, que l’on appelle dragonnes. Il en existe de deux sortes, simples et rembourrées pour plus de confort, surtout lors des sorties un peu longues. Elles servent à apporter une meilleure propulsion et à soulager la main et le poignet, ce qui permet aussi de reposer les avant-bras. 

Pour les mettre correctement, il faut enfiler la main par dessous puis refermer tout simplement votre paume sur la poignée de façon à placer la base de la sangle entre le pouce et l’index. Ainsi, votre poignet reposera légèrement sur la dragonne, ce qui le soulagera, et vous n’aurez pas à serrer fort votre main autour de la poignée. 

Etape 3 : Marcher en utilisant ses bâtons de randonnée

Une fois que vous avez ajusté vos bâtons à la bonne taille, vous n’avez plus qu’à les utiliser, ce qui n’a rien de bien compliqué. La technique est assez simple, pour plus de propulsion nous vous conseillons de tenir vos bâtons à l’arrière de votre corps. Si vous préférez tenir vos bâtons devant vous pour “vous tracter”, placer-les sur les côtés, de manière à ce qu’ils ne vous entravent jamais. Ne les mettez jamais face à vous, vous risqueriez de cogner dedans.
En fonction des terrains, voilà quelques conseils de marche de base pour que vous vous assuriez de correctement utiliser vos bâtons de randonnée.

  • Sur un terrain plat: pour un meilleur rythme, nous vous conseillons de vous servir de vos bâtons comme un prolongement de vos bras, c’est-à-dire d’alterner jambe opposée/bras opposé.
  • En montée: vous pouvez avancer de façon alternée, suivant le même système de balancier ou bien planter les deux bâtons en même temps pour redoubler la poussée, surtout si la pente est raide. Dans ce cas, vous pouvez aussi raccourcir la taille de vos bâtons. 
  • En descente abrupte: le bâton n’est plus propulseur mais il sert à vous retenir et est efficace pour diminuer les effets de la pente sur les articulations (surtout des genoux) et les muscles des cuisses (quadriceps). Il vous faut d’abord quitter les dragonnes pour ne pas être entravé en cas de chute, puis changer la prise en prenant directement les poignées ou mieux, en appuyant la paume de vos mains sur le dessus des bâtons.
    En descente aussi vous pouvez utiliser vos bâtons un à un de manière alternée, ou deux à deux.
  • En dévers: comme en descente, vous devez quitter vos dragonnes pour changer la prise de poignée pour le bâton qui se trouve le plus haut et le prendre au-dessous de la poignée au niveau du manchon. Dans ce cas il n’est pas nécessaire d’ajuster la longueur du bâton. Si vous préférez avoir plus de confort vous pouvez toujours diminuer sa longueur de 10 à 15 centimètres.
  • Pour franchir un obstacle: il est possible de poser les bâtons par-dessus l’obstacle et se tracter, mais si on préfère que le bâton soit propulseur, il vaut mieux poser les bâtons juste devant l’obstacle, puis le franchir. Si l’obstacle est en descente, nous vous conseillons d’augmenter la taille de vos bâtons, de quitter les dragonnes, d’appuyer votre paume sur le dessus de la poignée et de placer vos bâtons en contrebas de l’obstacle. 
Florian Olivier, Les 3 becs, Drôme

Le manchon sous la poignée, il sert à quoi ?

Sur certains bâtons, vous remarquerez qu’il y a une poignée sous la poignée, il s’agit du manchon. Comme nous l’avons dit plus haut, le manchon est très pratique en dévers si vous n’avez pas forcément envie de changer la longueur de vos bâtons, mais aussi en pente raide ou encore pour franchir un obstacle, toujours pour la même raison. 

Résumé en vidéo

Dans la vidéo qui suit, notre Ambassadeur Florian Olivier vous explique tout ce qu’il faut savoir bien utiliser ses bâtons de randonnée. 

Retrouvez la vidéo dans son intégralité ici.