Entraînement en altitude

Dans le cadre d’un

programme d’entraînement pour l’UTMB  l’entraînement en altitude est obligatoire car il va permettre d’adapter l’organisme aux effets de la montagne et d’optimiser votre forme physique.

Pourquoi faut-il s’entraîner en altitude avant l’UTMB ?

Avec l’altitude, la densité de l’air diminue, la teneur en eau de l’air (l’hygrométrie) diminue aussi et la teneur en oxygène baisse également. Il est donc nécessaire que votre corps s’habitue à ces nouveaux paramètres. De plus, la baisse de la teneur en oxygène de l’air va induire la sécrétion d’érythropoïétine ou EPO au niveau des reins et celle-ci va ensuite stimuler la fabrication d’une plus grande quantité de globules rouges par la moelle osseuse : la performance s’en trouvera améliorée par plus d’apport d’oxygène aux muscles. entraînement en altitude UTMB

Quand faire son entraînement en altitude ?

Un séjour d’au moins une semaine aura des effets positifs sur votre préparation à l’UTMB si l’épreuve a lieue dans les deux ou trois mois suivants. Il est aussi possible de prévoir un séjour en altitude qui servira d’accoutumance, dans les 15 jours qui précèdent l’épreuve. Plus pénibles qu’en plaine, les entraînements en altitude peuvent affecter la musculature et nécessitent un travail cardiaque plus important. Il faudra donc privilégier le travail d’endurance et ne pas faire majoritairement de travail d’intensité. Pour  en savoir plus :