Nutrition et hydratation ULTRA nos conseils

Lorsque vous préparerez votre sac de course pour l’UTMB®, il ne faudra pas oublier votre alimentation et vos boissons pour l’épreuve. Cette partie de votre sac a une importance fondamentale et devra au moins être constituée de barres et de gels énergétiques pour l’alimentation solide et d’eau et de boisson isotonique pour la partie liquide.

Une boisson isotonique pour l’UTMB®

Une boisson isotonique favorise le passage dans le sang des apports en sodium et en glucose pour renouveler les stocks perdus. Cette boisson énergétique d’effort est donc essentielle dans votre package d’hydratation.

Elle devra être choisie avec soin et surtout vous devrez avoir validé qu’elle vous convient et ne vous cause pas d’ennuis gastriques.Pour cela, habituez vous longtemps à l’avance à boire ce genre de boisson et faites des tests entre les différentes marques et modèles pour déterminer celle qui vous convient le mieux.

Les solutions en poudre ou en cachets sont appréciés des trailers car ils peuvent transporter plusieurs doses et faire leur bidon à chaque ravitaillement avec de l’eau fournie par l’organisation. De plus, c’est la formule qui prend le moins de place dans le sac et pèse le moins lourd.

Enfin, ne négligez pas de boire de l’eau, en particulier après chaque alimentation solide et pour éviter de saturer avec le goût parfois un peu artificiel des boissons isotoniques.

Gels et barres énergétiques pour l’UTMB®

Les gels et barres énergétiques vont constituer le fil rouge de votre alimentation pendant la course. Pour la plupart des trailers, la consommation de ces produits se fait par intervalles, en général entre les points de ravitaillement. Ils permettent un apport énergétique constant et évitent de vous retrouver en déficit de sucre donc d’énergie.

Choisissez ces produits avec soin et surtout testez les en situation de course, de nombreuses semaines avant l’épreuve. Enfin, ne changez pas de produits au dernier moment parce qu’un partenaire de la course distribue des échantillons. Restez fidèles à ceux que vous avez prévus et auxquels votre estomac s’est habitué.

Les gels ne posent pas de problèmes particuliers à l’absorption : ils doivent juste être consommés avec modération et surtout ne pas constituer votre unique alimentation. Les barres énergétiques, quant à elles , doivent être mastiquées soigneusement et avec un peu de lenteur : cela facilite leur digestion et vous permettra de ne pas trop consacrer d’énergie à celle-ci.

Une alimentation régulière et à petite dose

Il est important qu’une bonne alimentation pendant la course passe par de petites doses régulières et peu espacées dans le temps.

L’idée est de ne pas ressentir un sentiment de faim urgente et dans tous les cas, d’éviter de se ruer et se goinfrer lors des ravitaillements. Parfois, la tentation peut être importante, mais il faut savoir y résister, sous peine de ne pas se sentir bien dans les heures qui suivent.
Il vaut mieux alors prendre son temps au ravitaillement pour manger en quantité suffisante par petites bouchées, quitte à perdre un peu de temps.

Pour  en savoir plus :