échanges et retours gratuits

Comment choisir ses chaussures de ski ?

visibility 211 Views comment 0 comments person Posted By: Lise CimAlp

Le choix de votre paire de chaussures de ski est déterminant pour skier sur les pistes comme dans la poudreuse sans vous soucier de vos pieds. Interface essentielle avec vos skis, vos chaussures doivent vous apporter confort et maintien du pied. Voici nos conseils pour faire le bon choix. Chaque pied a ses spécificités, pour faire le bon choix et ne pas le regretter une fois sur les skis, il est primordial de s’adresser à un professionnel qui étudiera la morphologie de votre pied et vous aiguillera vers un modèle adapté.

Choisir des chaussures adaptées à votre morphologie de pieds 

Il est important de bien mesurer son pied, en longueur, mais aussi en largeur.

Le volume est tout aussi important : un pied fin dans une chaussure «large», c’est très inconfortable, le pied bouge et on perd en précision. C’est pour cette raison qu’il est important de s’adresser à un professionnel en magasin.

Voici quelques conseils :

La largeur métatarse correspond à la partie la plus large en mm au niveau de l'avant-pied (métatarse). Vous pouvez prendre la mesure en posant votre pied sur une règle. On choisit la largeur de la chaussure en fonction des besoins en précision du skieur :

92 mm : très étroit. Réservée aux compétiteurs.

96 - 98 mm : étroit. Pour pied fin ou skieur en recherche de précision au détriment du confort.

100 mm : largeur moyenne adaptée à la plupart des skieurs.

102 mm : pour pied large.

104 mm : pour pied très large.

Le Flex

C’est le niveau de ski qui va déterminer le flex, c’est-à-dire la rigidité de votre chaussure. Plus sa valeur est importante et plus la coque est rigide. De manière générale, un flex de 60 à 80 est conseillé pour des skieurs débutants ou intermédiaires qui offrent plus de mobilité et de souplesse, alors que le 90-110 s’adresse à des skieurs confirmés. Un flex à partir de 120 est conçu pour les skieurs experts. Si vous êtes un skieur occasionnel de niveau moyen, ne basez pas votre choix sur la précision et la performance, mais bien davantage sur le confort.

Le chausson

Le chausson est le principal élément de confort de votre chaussure de ski. Indépendant de la coque, le chausson est amovible, c’est-à-dire, qu’il peut être retiré et changé. Il offre une protection contre le froid et l’humidité, tout en maintenant votre pied au chaud. Il vous permet ainsi de skier les pieds au sec ! Vous trouverez sur le marché des chaussons dits “thermoformés” ou à “mémoire de forme”. Ils sont développés pour correspondre parfaitement à la forme de votre pied.

Les crochets

Autre élément de composition d’une chaussure de ski : les crochets. Ils permettent de fermer et d’ajuster le serrage de la coque. Selon les chaussures de ski que vous choisissez, ces dernières peuvent être équipées de 3 à 4 crochets principalement.

Les chaussures de ski à 3 crochets permettent de diminuer les points durs et offre un serrage par câble avec une meilleure répartition. La plupart des chaussures de ski sont dotées de 4 crochets, qui permettent un serrage plus précis.

Pour conserver sa chaussure de ski, le plus longtemps possible, il existe quelques astuces :

  • Ne laissez pas vos chaussures de ski dehors la nuit, le froid va détruire les capacités chauffantes du chausson interne.
  • Enlevez vos chaussons des coques quand vous faites sécher vos chaussures.
  • Ne collez pas vos chaussures de ski près d'un chauffage. Laissez-les à une distance raisonnable au risque sinon de faire fondre certaines pièces de votre chaussure de ski.
  • Quand vous stockez vos chaussures de ski longtemps serrez-les. Elles garderont ainsi leur forme originale et donc leur performance.
  • Une housse pour protéger vos chaussures, lorsque vous les stockez et indispensable pour les protéger de l'humidité.

Prenez donc du temps pour choisir votre chaussure, et n’oubliez pas :

  • Que votre chaussette de ski est également un élément majeur du confort de votre pied, vous pouvez l’apporter lors de vos essayages.
  • Garder en tête que le chausson se tassera un peu après quelques sorties sur la neige.
  • Le pied doit être maintenu, mais pas comprimé.
  • Le talon ne se décolle pas de plus de 0,5 cm.
  • Que les orteils ne touchent pas la coque.
  • Le serrage doit être aisé et précis.
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre