échanges et retours gratuits

Bâtons de Trail

visibility 8665 Views comment 0 comments person Posted By: Romain Montagne

En trail ou lors d’épreuves sportives techniques sur des terrains présentant de nombreux dénivelés, les bâtons vous aideront à mettre toutes les chances de votre côté et à augmenter considérablement vos performances. Zoom sur un équipement qui peut changer la  donne.

Bâtons de Trail

Si les bâtons sont indispensables en marche nordique et conseillés la plupart du temps en randonnée, en trail, l’histoire est encore un peu plus compliquée.

L’utilité des bâtons en trail dépend entièrement du type de course que vous vous apprêtez à réaliser. En Ultra-Trail® ou lors d’une course technique, avec de nombreux dénivelés, vos bâtons, à condition que vous vous soyez suffisamment entraîné à les utiliser, vous seront d’une aide précieuse, et pourraient même vous permettre de gagner quelques places à l’arrivée. Sur une course plate, avec peu de passages techniques, ils vous seront inutiles voire pénalisants. Ils représenteront un poids en plus dans votre sac à dos et s'avèreront plus encombrants qu’autre chose. À vous de juger intelligemment de leur utilité ou non. Mais une chose est sûre, nous vous conseillons vivement de bien vous entraîner à utiliser les bâtons de trail, pour pouvoir battre vos records le jour où vous aurez à participer à une épreuve sportive technique longue distance, sur un terrain riche en dénivelés et en montées. 

Utilité des bâtons de trail

En ultra-trail, l’usage des bâtons représente une économie d’énergie considérable. Comme en randonnée, ils permettent une meilleure répartition des charges et quand l’effort devient difficile, ils facilitent la propulsion. Sur des terrains escarpés ou accidentés, en forêt ou en montagne, ils s’avèrent utiles pour passer des obstacles mais aussi pour gagner en stabilité et en équilibre

Par conséquent, en ascension, comme sur des sentiers techniques, les bâtons de trail permettent aux coureurs de maintenir un bon rythme, d’éviter d’avoir à ralentir devant un obstacle, et donc de gagner en vitesse et d’être plus performants.

Quand la fatigue s’accumule, doubler ses points d'appui et ménager ses muscles inférieurs devient nécessaire. C’est pourquoi beaucoup de coureurs prennent appui avec leurs mains sur leurs cuisses en montée, pour soulager le poid du buste, augmenter la propulsion et donc gagner en poussée. L’usage des bâtons est bien évidemment plus efficace, ils permettent d’une part de répartir davantage les charges et d’autre part de faciliter le gainage. Toute l’énergie dépensée en sollicitant les muscles du haut du corps, se traduit en énergie économisée dans le bas du corps et permet de limiter considérablement la sensation de fatigue dans les jambes qui bien souvent, à la longue, deviennent le principal facteur limitant. 

Puisque l’usage des bâtons de trail représente surtout une question d’économie d’énergie, ils vous seront bien peu utiles sur des terrains plats en plaine ou en pente douce. Toutefois, sur des pentes plus abruptes, lors de descentes avec dénivelés ou encore en dévers, des bâtons vous offrent plus de sécurité et de stabilité. Ils vous aident à gagner en assurance, vous évitant de perdre le rythme de la course par crainte de la chute par exemple. En outre, ils peuvent vous aider à sauter par-dessus les obstacles en amortissant les impacts et les chocs mais aussi en préservant par la même occasion vos articulations et donc en limitant les risques de blessures à long terme. 

Comment régler ses bâtons de trail ?

Il y a quelques années, quand les coureurs ont commencé à utiliser des bâtons en trail, on avait tendance à constamment conseiller les bâtons monobrins à longueur fixe. Composés d’un seul brin, ils sont par conséquent ultra-légers, surtout s’ils sont en carbone. Ils offrent notamment une propulsion puissante et rectiligne, et sont aussi appréciés pour absorber notablement les vibrations et donc protéger les articulations. 


Cependant, pour une question d’encombrement et grâce aux progrès de la technologie moderne, on a très vite commencé à privilégier les bâtons multibrins télescopiques ou pliables. Lors des passages en plaine ou en descente douce, il suffit de les ranger dans le sac à dos ou de les accrocher à la ceinture et de les oublier. Légers et résistants, les bâtons rétractables ou pliables, offrent de nombreux avantages.

Quelle taille de bâtons de trail ?

Comme pour les bâtons de marche ou de randonnée, il est indispensable que la longueur de vos bâtons de trail soit parfaitement ajustée. La règle est plus ou moins toujours la même. Debout, droit, chaussures de trail au pied, votre bâton dans la main, perpendiculaire au sol, vous devez pouvoir constater que votre avant-bras et votre coude forment un angle droit de 90° (qui en trail, peut être légèrement plus fermé). Pour vous aider à calculer la hauteur idéale, par exemple si vous commandez vos bâtons en ligne, vous pouvez tout simplement multiplier votre taille en centimètres par 0,68.  

Dragonnes simples ou gantelets ?

En trail, le choix des dragonnes est particulièrement important. Si en marche nordique elle doivent absolument être de type gantelet et qu’en randonnée elles sont presque toujours simples (ou à la limite rembourrées pour plus de confort), en trail, elles peuvent être des deux types. 

  • Les dragonnes simples: on passe la main dans la dragonne par en-dessous, donc les doigts vers le haut, et on la rabat sur la poignée par au-dessus. De cette façon, le bâton reste entre le pouce et l’index en fin de poussée, avec la main ouverte, et on obtient une poussée puissante sans être crispé mais en restant relâché sur la poignée. Les dragonnes simples offrent l’avantage de pouvoir varier l’appréhension de la poignée en déplaçant la main sur le pommeau ou en bas de la poignée par exemple. Toutefois, elles peuvent avoir un effet irritant à la longue. 
  • Les dragonnes de type gantelet: elles s’enfilent autour du pouce et du poignet puis se clipsent aux bâtons. Elles ont l’avantage d’être amovibles grâce à un système innovant qui offre une rapidité du geste presque immédiate et un gain de temps important à haut niveau. Elles permettent également encore plus de relâchement. À vous de juger quel type de dragonne s’adapte le mieux à vos besoins, à votre niveau et tout simplement à votre confort.   

En ce qui concerne les poignées, le choix se fait entre les poignées en mousse et les poignées en liège. Les premières sont ultra-légères, confortables et absorbent bien la transpiration, mais elles ont tendance à se dégrader dans le temps. Les secondes sont bien plus durables, elles absorbent mieux les vibrations, ne sont pas beaucoup plus lourdes et ont l’avantage d’évacuer la transpiration efficacement, elles prennent donc moins l’humidité, mais elles sont aussi plus chères. 

Bâtons de trail pliables

Restons dans la maniabilité, la rapidité et la légèreté, trois grosses priorités que les coureurs doivent prendre en considération lorsqu’ils choisissent leurs bâtons de trail. Si votre choix s’est arrêté sur des bâtons multibrins et que le moment est venu de décider entre bâtons télescopiques ou bâtons pliables, voilà un petit coup de pouce pour vous aider à vous décider.  

  • Les bâtons télescopiques: le premier avantage des bâtons télescopiques est que leur longueur est réglable, c’est-à-dire qu’il est possible d’ajuster la hauteur à votre guise et que vous pouvez les prêter. Ils sont plus résistants que leurs cousins pliables (mais moins que des bâtons monobrins), souvent plus économiques mais aussi légèrement plus lourds. 
  • Les bâtons pliables: généralement composés de trois à cinq brins ils se plient en Z et sont encore moins encombrants que les bâtons télescopiques. En effet, plus les brins sont nombreux, plus ils sont petits et moins ils sont longs une fois repliés. Ils sont aussi et surtout plus légers, et leur système de pliage et de déploiement est encore plus rapide et facilité, ce qui accélère nettement la transition. Toutefois, ils risquent d’être plus fragiles que des bâtons télescopiques. 

Bâtons de trail carbone

La légèreté de vos bâtons est primordiale en trail et dépend en majorité de la composition de votre tube. Le choix se fait en général entre l’alu et le carbone. Si possible, privilégiez les bâtons en carbone car il est plus léger que n’importe quel autre matériel.

Les bâtons en aluminium représentent eux aussi une excellente alternative. Un peu plus lourd que le carbone, l’alu est aussi plus économique et plus résistant, ce qui n’est absolument pas négligeable. En effet, un bâton de trail en aluminium résistera sans problème à presque toutes les épreuves auxquelles vous le soumettrez: les chocs mais aussi tout votre poid et votre force quand vous vous appuierez dessus pour sauter par-dessus un obstacle par exemple ou en pente raide. De plus, l’aluminium ne casse pas, il peut plier mais ne casse pratiquement jamais.

En gros, un tube en aluminium sera plus durable mais plus lourd. Si vous souhaitez privilégier la légèreté pour aller plus vite et plus loin, nous vous conseillons d’investir dans un bâton de trail en carbone.  À vous de juger en fonction de l’usage que vous ferez de vos bâtons, de votre niveau et de votre budget. 

Pointes en carbure

Enfin, last but not least, la pointe est une partie extrêmement importante de vos bâtons de trail. Souvent vendues en acier, les pointes en carbure de tungstène sont beaucoup plus résistantes et donc plus durables, ce qui est un véritable avantage si vous courez souvent avec vos bâtons. Certaines marques offrent la possibilité de pouvoir changer les pointes des bâtons, ce qui peut être une bonne alternative. Généralement la pointe est la partie qui s’abîme le plus vite, de cette façon vous pouvez simplement changer la pointe sans avoir à racheter un nouveau bâton. 

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre